17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Energies renouvelables Bois Énergie Gestion d’une plateforme bois déchiqueté

Energies renouvelables

Faire un don

grâce à

Agenda

Formation Docteur Watt : une 1ère en région Grand-Est

Formation Docteur Watt : une 1ère en région Grand-Est


Emission "les clés de la rénovation" : chauffer l'eau sanitaire avec une EnR

Emission "les clés de la rénovation" : chauffer l’eau sanitaire avec une EnR


Film "Power to Change, la rebellion énergétique"

Film "Power to Change, la rebellion énergétique"


Film "Demain" à Poix-Terron

Film "Demain" à Poix-Terron


Journée Développement Durable à Poix-Terron

Journée Développement Durable à Poix-Terron


Forum "Consommer Autrement" à Villers-Semeuse

Forum "Consommer Autrement" à Villers-Semeuse


Voir tout l'agenda >


Gestion d’une plateforme bois déchiqueté

Dernière mise à jour le 6 août 2015

La nécessité de produire un combustible sec pour des chaudières de petites puissances ou d’homogénéiser du bois de diverses provenances amène à la création d’une plate-forme de stockage de plaquettes.

Actuellement, l'investissement d'une plateforme est souvent réalisé par la collectivité car les opérateurs privés ont des difficultés à trouver des terrains et le marché actuel ne leur permet pas un amortissement rapide.
Une fois le bâtiment réalisé, comment celui-ci sera t-il géré ? Différentes possibilités adaptées aux besoins du maître d'ouvrage existent.

La régie directe par la collectivité

Elle prend en charge la gestion de la plateforme pour maîtriser les coûts et la qualité du bois. Si la collectivité ne dispose pas de bois, elle doit passer un marché public de fourniture qui ne permettra pas forcément la valorisation des bois locaux. L'utilisation de bois communaux permet de maîtriser le coût du bois et de connaître l'origine du bois. Toutefois, seulement les chaufferies de la collectivité peuvent être approvisionnées (sans marché). La régie peut faire appel à un marché public de service pour prester une ou toutes les opérations (stockage, manutention, broyage, transport).

Quelques exemples en France, dont les fiches sont disponibles en téléchargement à la fin de cette page :

  • Les plateformes bois-énergie gérées par le Syndicat intercommunal d’Autrans-Méaudre (SIAM) : Le bois destiné au bois-énergie est un sous produit de l’exploitation en régie du bois d’oeuvre des forets communales d'Autrans et de Méaudre. Le bois est livré et vendu en rondins au SIAM qui s'occupe des étapes suivantes. Seuls le broyage et la livraison sont réalisées par des tiers.
  • La plateforme bois-énergie de la Communauté de communes de l'Embrunais : La gestion a été attribué à trois prestataires regoupées aux seins d'une association qui assure la fourniture en bois et des prestations.
  • La plateforme de la commune de Saugues
  • La plateforme du Parc Naturel Régional du Morvan : Gestion en régie intégrale depuis 10 ans.

Bail commercial

La collectivité "loue" le hangar à une structure qui en assurera la gestion. C'est le type de structure juridique (SCIC, SAEM, Association, SA, GIE, etc...) qui definira l'implication de la collectivité dans la plateforme. Il permet à la collectivité de vendre du bois à des opérateurs privés et publics. Cependant, la collectivité n'a pas la garantie de l'utilisation de bois locaux pour les plaquettes et l'assurance que ses chaufferies soient approvisionnées avec le bois stocké sous cette même plateforme (nécessite une mise en concurrence).

Quelques exemples en France :

  • Dans l'Orne, les collectivités investissent dans des plateformes qui sont ensuite gérées par la SCIC Bois Bocage Energie. Les collectivités font aussi partie de la SCIC et peuvent contrôler les origines du bois. Voir article sur la SCIC Bois Bocage Energie.
  • Dans la Manche, le principe est le même mis à part que la gestion est assurée par une association (Association Haiecobois). Plus d'informations ici.
  • La plateforme de Saint Thibault de Couz, sur le PNR de la Chartreuse, financée par la Communauté de Communes du Mont Beauvoir, est gérée via un bail commercial par la SAS ONF Bois Energie. L'emprunt est là aussi remboursé par la location de la plateforme à ONF Energie. Plus d'informations ici.

Délégation de service public (DSP)

Elle permet de déléguer les risques inhérants au service tout en contrôlant les tarifs et la qualité du service durant la durée du contrat avec les limites que l'on peut connaître (exemple de la gestion de l'eau). Il n'y a pas encore d'exemple connu en France.

Cet outil, réalisée par les Communes Forestière dans le cadre du programme 1000 chaufferies, permet de trouver quelle gestion est la plus adaptée aux besoins de la collectivité. Cliquez ici pour le document didactique.

Il y a actuellement plusieurs plateformes sur les Ardennes qui permettent d'obtenir un bois sec et adapté aux petites chaufferies au bois déchiqueté. Plusieurs collectivités ardennaises réflechissent à l'implantation de nouvelles plateformes afin de réduire les coûts de transport et d'améliorer la qualité du bois.