Énergies citoyennes : après les annonces, place à l’action !

Énergies citoyennes : après les annonces, place à l’action !

Dernière mise à jour le 12 novembre 2021

En début de semaine, le Gouvernement a annoncé un plan d’actions en faveur des projets d’énergie renouvelable à gouvernance locale (projets citoyens). La prise en compte et la valorisation de ces projets est une bonne chose ; reste à mettre en place le plus rapidement possible les outils nécessaires à leur bon développement.

Associer les acteurs locaux à la transition énergétique est une condition indispensable de sa réussite. Les projets à gouvernance locale qui associent habitants, collectivités, entreprises locales ou agriculteurs à l’investissement et la gouvernance du projet, c’est-à-dire aux décisions stratégiques, participent à une meilleure appropriation locale des énergies renouvelables et de la transition énergétique.

Les projets citoyens se multiplient sur le territoire français (256 projets en fonctionnement ou en cours de réalisation, pour 200 MW déjà installés et 19 000 citoyens impliqués), et bénéficient enfin d’une reconnaissance dans les plans d’actions nationaux en faveur des énergies renouvelables.

Le plan d’action annoncé ce lundi ambitionne notamment d’augmenter l’animation territoriale (assurée par l’ALE 08 sur l’ex-Champagne-Ardenne) et de mieux communiquer et de faire connaître ce mode de fonctionnement particulier.

La mobilisation des acteurs de l’énergie citoyenne contre l’interdiction du cumul des aides locales et nationales, dont nous nous étions fait le relais dans une précédente brève, pourrait porter ses fruits, le Ministère annonçant une "clarification de l’articulation entre les dispositifs de soutien nationaux et régionaux" et une meilleure prise en compte des projets citoyens dans les mécanismes de soutien. Les petits projets citoyens de moins de 500 kW devraient également voir les tarifs de raccordement diminuer.

Si le calendrier de mise en œuvre n’a pas été communiqué et s’il faut attendre la déclinaison pratique de ces annonces pour mesurer la réelle ambition de l’État vis-à-vis des projets citoyens, nous ne pouvons que nous réjouir de bénéficier de plus en plus de son soutien, que ce soit depuis Paris ou de la part de ses représentants locaux.