17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

2014 : 20 % d’électricité renouvelable

Faire un don

grâce à

Agenda

Formation : devenir référent énergie en industrie

Formation : devenir référent énergie en industrie

[
]
Mobilité d'avenir en Grand Est

Mobilité d’avenir en Grand Est


Formation : devenir référent énergie en industrie

Formation : devenir référent énergie en industrie


Opération "se rendre visible à vélo" avec MVAV08

Opération "se rendre visible à vélo" avec MVAV08


Journée de sensibilisation à la géothermie très basse énergie en Grand Est

Journée de sensibilisation à la géothermie très basse énergie en Grand Est


5e Convention d'Affaires du Biogaz et de la Méthanisation

5e Convention d’Affaires du Biogaz et de la Méthanisation


Atelier vélo avec MVAV08

Atelier vélo avec MVAV08


Voir tout l'agenda >


2014 : 20 % d’électricité renouvelable

Dernière mise à jour le 20 mars 2015

Selon le bilan 2014 du Réseau de Transport de l’Electricité (RTE), les énergies renouvelables (EnR) ont couvert 20 % de la consommation française en électricité.

Plusieurs raisons à cela :

L’année 2014 a été la plus chaude depuis le début du 20ème siècle. L’effet météo sur la consommation d’électricité est particulièrement sensible en France compte-tenu du fort développement du chauffage électrique.

La consommation d’électricité, corrigée des effets climatiques, est en baisse du fait de la crise économique et des mesures d’efficacité énergétique. Un phénomène globalement observé en Europe.

La production renouvelable, notamment d’origine éolienne et photovoltaïque, a progressé. Pour la première fois la production d’électricité renouvelable (hors hydraulique) a dépassé celle du parc thermique à combustible fossile.

Enfin, la production d’origine hydraulique a été, comme en 2013, particulièrement élevée.

Tous ces facteurs cumulés ont ainsi permis aux EnR d’atteindre un taux de couverture de 20% de la consommation électrique française. La baisse de 40 % de la production d’électricité par les centrales thermiques à combustible fossile, par rapport à 2013, a contribué à réduire d’autant les émissions de CO2.