Pratiques agricoles et qualité de l’air

Pratiques agricoles et qualité de l’air

Dernière mise à jour le 25 juillet 2019

L’ADEME vient de publier un guide des bonnes pratiques agricoles à adopter pour limiter les impacts sur la qualité de l’air.

Les activités agricoles sont des sources d’émissions de polluants tels que l’ammoniac (NH3), les particules PM2,5, les suies de carbone.

L’ADEME a publié au mois de juin dernier un "guide des bonnes pratiques agricoles pour l’amélioration de la qualité de l’air" (ici) et sa synthèse ().

L’Agence a analysé l’impact de ces pratiques sur la qualité de l’air en intégrant les enjeux sociaux, environnementaux, économiques ... et en soulignant les co-bénéfices.

Ainsi, dix sept fiches pratiques ont été élaborées sur les thèmes suivants :

- Alimentation des animaux
- Gestion et stockage des effluents d’élevage
- Gestion du paturage
- Systèmes culturaux et fertilisation azotée
- Epandage des engrais organiques et minéraux
- Alternatives au brûlage des résidus de récolte
- Utilisation des engins agricoles

La directive (UE) 2016/2284 a fixé pour la France un objectif de réduction des émissions de NH3 et PM2,5 de 13 % et 57 % en 2030 par rapport à 2005, respectivement.