17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Présentation Partenaires Partenaires techniques et réseaux

Faire un don

grâce à

Agenda

Formation Docteur Watt : une 1ère en région Grand-Est

Formation Docteur Watt : une 1ère en région Grand-Est


Emission "les clés de la rénovation" : chauffer l'eau sanitaire avec une EnR

Emission "les clés de la rénovation" : chauffer l’eau sanitaire avec une EnR


Film "Power to Change, la rebellion énergétique"

Film "Power to Change, la rebellion énergétique"


Film "Demain" à Poix-Terron

Film "Demain" à Poix-Terron


Journée Développement Durable à Poix-Terron

Journée Développement Durable à Poix-Terron


Forum "Consommer Autrement" à Villers-Semeuse

Forum "Consommer Autrement" à Villers-Semeuse


Voir tout l'agenda >


Partenaires techniques et réseaux

Dernière mise à jour le 11 août 2016

La diffusion des bonnes pratiques et leur mise en place locale nécessitent de s’appuyer sur des partenaires techniques, qu’ils agissent à un niveau européen, national ou plus local. La participation de l’Agence se traduit également par des remontées d’expériences locales et leur valorisation à chacun des niveaux sus-mentionnés.

“ManagEnergy” est une initiative de la Direction Générale de l’Énergie et des Transports de la Commission Européenne qui vise à soutenir tous ceux qui travaillent dans les domaines des énergies renouvelables et de la gestion de la demande énergétique aux niveau local et régional.

L’initiative “ManagEnergy” a été lancée en mars 2002, à la suite de demandes d’améliorer la communication et la diffusion d’informations, en ce qui concerne les questions énergétiques, et qui se posent au niveau local, formulées au cours de la première Conférence européenne des agences locales et régionales de gestion de l’énergie.

La communication avec “ManagEnergy” passe essentiellement par les principaux sites internet de “ManagEnergy” www.managenergy.net et www.managenergy.tv.


Energy Cities est l’association européenne des autorités locales qui inventent leur futur énergétique. Créée en 1990, Energy Cities représente plus de 1 000 villes dans 30 pays en Europe. L’Agence Locale de l’Énergie des Ardennes est membre d’Energy Cities depuis 2003.


Le Comité de Liaison Énergies Renouvelables (CLER) est une association agréée de protection de l’environnement créée en 1984. Son objet est la promotion des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie.

Aujourd’hui, le CLER fédère un réseau de près de 200 professionnels répartis sur l’ensemble du territoire national (associations,entreprises, organismes publics). L’Agence Locale de l’Energie des Ardennes est le représentant du CLER en Champagne-Ardenne.


Crée en 2004, la fédération FLAME rassemble l’ensemble des Agences Locales de l’Energie françaises.

Les objectifs de FLAME sont de représenter officiellement par le biais d’un interlocuteur unique le réseau français des agences locales de maîtrise de l’énergie auprès des instances nationales et européennes, et de favoriser l’animation d’actions collectives en son nom (dépôt de programmes d’actions, réponses à des appels à projets ou à des appels d’offres).


AMORCE, association nationale des collectivités, des associations et des entreprises pour la gestion des déchets, de l’énergie et des réseaux de chaleur. Fondée en 1987 avec une cinquantaine d’adhérents, elle en fédère aujourd’hui 583.

AMORCE constitue un lieu unique de partage des connaissances et des expériences entre collectivités territoriales et professionnels sur ces compétences. Ce réseau d’élus et de techniciens permet à chacun de disposer des informations les plus récentes et les plus pertinentes.

En s’appuyant sur les préoccupations des collectivités, AMORCE fait des propositions aux niveaux national (gouvernement, Assemblée, Sénat) et européen (Parlement, Commission européenne) pour améliorer les conditions économiques, techniques, et jurdiques. AMORCE est en permanence une force de critique et de propositions, en prise directe avec ses adhérents.


L’association négaWatt, créée en 2002, rassemble 350 professionnels de l’énergie partageant ces analyses. Elle est à l’origine de la démarche négaWatt, qui se décline en 3 temps :

  • la sobriété énergétique, qui consiste à supprimer les gaspillages et les besoins superflus ;
  • l’efficacité énergétique, qui permet de réduire les consommations d’énergie pour un besoin donné ;
  • les énergies renouvelables, qui répondent à nos besoins énergétiques avec un faible impact sur notre environnement et une gestion décentralisée.

L’association a développé sur cette base le scénario négaWatt, solide alternative aux scénarios de croissance continue de la consommation. Elle a également apporté son expertise lors de nombreux travaux touchant l’avenir énergétique.


Global Chance est une association de scientifiques et d’experts partageant la conviction qu’un développement mondial plus équilibré peut et doit résulter de la prise de consciencedes menances qui pèsent sur l’environnement global.

Face à ces menances, Global Chance met les compétences de ses membres au service d’une expertise publique multiple et contradictoire, afin d’identifier et de promouvoir des réponses collectives nouvelles et positives dans les domaines scientifique et technique, économique et financier, politique et réglementaire, social et culturel, et ce dans un esprit de solidarité Nord Sud, d’humanisme et de démocratie.


 

Le Comité Interprofessionnel du Bois-Énergie (CIBE) a pour champ d’intervention le chauffage collectif et industriel au bois (et aux autres biomasses lignocellulosiques), y compris la production combinée de chaleur et d’électricité, dans l’habitat et le tertiaire, les réseaux de chaleur et les entreprises industrielles. Ce champ exclut les autres usages énergétiques du bois (chauffage domestique, biocarburants...), sauf cas de synergie (ou d’interférence) entre ces derniers et le chauffage collectif ou la cogénération.

Le CIBE réunit et coordonne les réflexions des acteurs (souvent de taille modeste) dispersés sur le territoire pour professionnaliser les pratiques “de la pépinière à la cendre“, établir les règles de l’art, former des professionnels et promouvoir les chaufferies de forte et moyenne puissances (y compris la cogénération) auprès des décideurs publics et privés.


Depuis 2007, le RAPPEL (Réseau des Acteurs de la Pauvreté et de la Précarité Énergétique dans le Logement) mobilise les acteurs autour de la prise en compte du phénomène de la précarité énergétique. Le but du réseau est d’apporter des solutions préventives et curatives durables à la précarité énergétique. Les intervenants des secteurs de l’action sociale, du logement, de l’énergie et du secteur sanitaire ont chacun leur logique, leurs réseaux sont souvent cloisonnés, soit thématiquement, soit territorialement. Pourtant, ils sont tous appelés à jouer un rôle actif dans la définition et dans la compréhension des conséquences d’un phénomène qui touche de plus en plus de ménages en France.

Les objectifs du RAPPEL sont :

  • Capitaliser et mutualiser les diverses expériences menées dans les territoires ;
  • Promouvoir la prise en compte de la précarité énergétique dans les politiques sociales ;
  • Mettre au service de ses membres des outils opérationnels.

Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes.

L’ANPCEN agit pour diminuer la pollution lumineuse en France et améliorer l’éclairage extérieur, public ou commercial : éclairage doux, éclairage passif et extinction nocturne sont recommandés.