17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Nouveau soutien à la filière GNV/bioGNV

Faire un don

grâce à

Agenda

Inauguration du local de Ma Ville à Vélo 08

Inauguration du local de Ma Ville à Vélo 08


réunion publique d'information Centrales Villageoises des Crêtes à Poix-Terron

réunion publique d’information Centrales Villageoises des Crêtes à Poix-Terron


Réunion publique d'information Centrales Villageoises des Crêtes à Warnécourt

Réunion publique d’information Centrales Villageoises des Crêtes à Warnécourt


8èmes rencontres nationales énergie et territoires ruraux

8èmes rencontres nationales énergie et territoires ruraux


Réunion publique d'information Centrales Villageoises des Crêtes à Omont

Réunion publique d’information Centrales Villageoises des Crêtes à Omont


Colloque : territoires et précarité énergétique

Colloque : territoires et précarité énergétique


Voir tout l'agenda >


Nouveau soutien à la filière GNV/bioGNV

Dernière mise à jour le 3 juin 2014

Un partenariat de 3 ans a été signé entre la RATP et GDF-SUEZ pour développer l’avitaillement de centre de bus en GNV et bioGNV en Île de France.

Dans le cadre de son plan bus pour 2025, la RATP souhaite convertir 100 % de sa flotte de bus à l’électrique et au GNV (gaz naturel véhicule). Un objectif très positif pour la qualité de l’air en ville car l’utilisation de ces deux sources d’énergie n’émet pas de particules.

Les bus au GNV pourront également fonctionner au bioGNV, un carburant renouvelable obtenu à partir de biogaz issu de la méthanisation de déchets organiques. La combustion du bioGNV est neutre en termes d’émission de gaz à effet de serre, un autre atout environnemental de taille.

La RATP et GDF-SUEZ, à travers sa filiale GNVert, vont travailler au déploiement de stations GNV/bioGNV sur leur patrimoine foncier respectif, pour alimenter les bus mais également d’autres véhicules professionnels.

En tirant la filière GNV, ce partenariat contribue à mettre en place les conditions nécessaires à l’essor du bioGNV (mise en place d’un réseau de stations de distribution et développement de flottes de véhicules).