17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Energies renouvelables Biogaz Métha-Garoterie : un nouveau projet citoyen à Chalandry-Elaire

Energies renouvelables

Faire un don

grâce à

Agenda

6 videos sur le compteur communicant Linky

6 videos sur le compteur communicant Linky


Formation professionnelle : "Rénovation énergétique, l'efficacité par la pratique"

Formation professionnelle : "Rénovation énergétique, l’efficacité par la pratique"


Journée biodiversité à Charleville-Mézières

Journée biodiversité à Charleville-Mézières


Fête nationale du vélo

Fête nationale du vélo


Formation géothermie pour les architectes

Formation géothermie pour les architectes


Voir tout l'agenda >


Métha-Garoterie : un nouveau projet citoyen à Chalandry-Elaire

Dernière mise à jour le 21 octobre 2016

Métha-Garoterie est un projet de méthanisation innovant par son aspect collectif et citoyen, sa forme juridique à caractère coopératif, et sa valorisation du biogaz en injection. Sa vocation : être à la fois un outil agronomique collectif, un moyen de production de gaz vert et de traitement local des déchets organiques du territoire.

Présentation du projet

Historique

Initié en 2012 par la SAEM ARCAVI avec l’objectif de valoriser les déchets verts des collectivités et les déchets organiques des gros producteurs (restauration collective, grandes et moyennes surfaces, industrie agroalimentaire ...), le projet a rapidement été proposé à des agriculteurs du secteur et à la Coopérative d’Insémination Animale de Villers Semeuse, pour aboutir à un gisement de matières conséquent. En 2013, une étude de faisabilité réalisée par SOLAGRO a montré la pertinence du projet, pour une production de biométhane de l’ordre de 120 Nm3/heure. Les études de GrDF ont attesté que la consommation mensuelle, journalière et horaire du réseau de distribution était compatible avec la production de biométhane envisagée.

Le projet aujourd’hui
Métha-Garoterie est un projet de méthanisation collectif qui regroupe des apporteurs de matières et des acteurs de l’énergie, essentiellement du terriroire. A terme, il s’ouvrira à d’autres acteurs locaux : collectivités, entreprises, particuliers ... Le biogaz produit sera épuré et odorisé puis injecté sous forme de biométhane dans le réseau de distribution de gaz naturel. La production, de l’ordre de 100 Nm3/heure, couvrira l’équivalent de la consommation en gaz d’environ 550 foyers. L’implantation de l’unité est prévue sur un terrain d’ARCAVI à proximité immédiate du site de compostage existant, ce qui permettra d’optimiser les deux activités.


Source : France Biogaz

Le projet Métha-Garoterie a été retenu à l’appel à projet méthanisation 2016 lancé par l’ADEME et la Région. Il pourra bénéficier à ce titre d’une subvention d’1 290 000 €.

Les partenaires actuels
Des apporteurs de matières
- ARCAVI
- L’Association de Méthanisation de la GAROTERIE
- La Coopérative d’Insémination Animale de Villers-Semeuse
- Le lycée agricole de Saint-Laurent

Des acteurs de l’énergie
- L’ALE 08
- Enercoop Ardennes-Champagne
- Energie Partagée
- France Biogaz



 

Le caractère citoyen
Métha-Garoterie répond aux critères de projet citoyen selon la définition de la charte d’Energie Partagée  : un production basée sur des ressources locales (effluents d’élevage, déchets de collectivités, déchets de GMS, de restauration collective et d’IAA, CIVEs, menue-paille), un projet porté par des acteurs locaux privilégiant l’intérêt général, un engagement de transparence et de démocratie (règle "un homme, une voix" dans les statuts de la SAS), une attention particulière à la dimension environnementale, notamment en ce qui concerne les pertes de méthane et d’azote.

Le développement.
Les partenaires du projet ont souhaité s’associer à un développeur privé pour assumer cette phase de risque souvent difficile à financer. Après s’être séparé d’un premier développeur, un nouveau partenaire a été choisi : France Biogaz développement. Ces évolutions explique que le projet ait pris du retard.

La SAS Métha-Garoterie
La société d’exploitation est une SAS à capital variable pour permettre à termes aux acteurs locaux (collectivités, entreprises, citoyens ...) de devenir associés. Elle est basée sur un fonctionnement de type coopératif "un homme, une voix".

Comment investir dans le projet ?

- via l’association pour les agriculteurs partenaires "matières" : 500 €/part
- en direct dans la SAS Métha-Garoterie : 500 €/part (entrée à 10 parts)
- via la SCIC Enercoop Ardennes-Champagne : à partir de 100 €
- via Energie Partagée : à partir de 100 €

L’Association de Méthanisation de la Garoterie
Cette association représente les agriculteurs qui fournissent des matières et reprennent du digestat, dans la SAS Métha-Garoterie. Elle possède un droit de regard sur les matières entrantes de manière à en garantir la qualité agronomique et sanitaire.

Tous ceux qui ont participé à l’élaboration d’un projet "énergie renouvelable" vous le dirons : c’est long et compliqué. D’autant qu’il s’agit d’un projet de méthanisation et de surcroit en injection, collectif et citoyen. Rapelons au passage que le projet éolien citoyen des Ailes des Crêtes a mis 10 ans à voir le jour ! Mais nous avons bon espoir de faire plus court ... avec le concours du plus grand nombre.

Contact projet : Anne-Lise Talbi : anne-lise.talbi arcavi.com / 03.24.37.84.85 ou Bruno Mahé : b.mahe ale08.org / 03.24.32.12.29

Avec le soutien du :

 

 

Document(s) à télécharger

Fiche présentation Métha-Garoterie