17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Le secteur français du vélo en chiffres

Faire un don

grâce à

Agenda

Formation aux économies d'électricité Dr Watt

Formation aux économies d’électricité Dr Watt


7e rencontres nationales des Territoires à Energie POSitive

7e rencontres nationales des Territoires à Energie POSitive


3 ème assises des plans de mobilité

3 ème assises des plans de mobilité


Exposition "Energies de Transition et Territoires" et fête de la science

Exposition "Energies de Transition et Territoires" et fête de la science


Formation "béton de chanvre" dans la Meuse

Formation "béton de chanvre" dans la Meuse


Journée de sensibilisation à la géothermie très basse énergie en Grand Est

Journée de sensibilisation à la géothermie très basse énergie en Grand Est


Voir tout l'agenda >


Le secteur français du vélo en chiffres

Dernière mise à jour le 15 mars 2016

Le vélo n’est pas seulement bénéfique pour la santé, l’environnement ou le budget des ménages. Il pèse aussi économiquement.

Le secteur français du vélo est loin d’être anecdotique. La France occupe le 3ème rang au niveau européen en nombre de vélos vendus. Ce secteur représente 35 000 emplois et pèse pour 4,5 milliards d’euros dans l’économie française (source).

Le vélo à progressé ces dernières années avec des collectivités très engagées dans le club des villes cyclables. Ainsi, en 2015 on recensait :
- 14 000 km de voiries urbaines ;
- 10 000 km de voies vertes et véloroutes ;
- Des vélos en libre service dans une trentaine de villes.

Pourtant, si plus de la moitié des déplacements quotidiens font moins de 3 km, seulement 3 % sont effectués à vélo. Il reste encore beaucoup à faire dans de nombreuses villes en matière de voirie, de sécurité, de signalisation et de communication. C’est le cas de Charleville-Mézières dont le PDU de 2012 affichait déjà les objectifs suivants :
- Développer le réseau cyclable ;
- Améliorer l’homogénéité et la lisibilité du réseau cyclable ;
- Développer le stationnement vélo ;
- Encourager la mobilité citoyenne.

Espérons que les mesures en faveur du vélo de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte, avec notamment l’indemnité kilométrique, donne une nouvelle impulsion.

Au fait, connaissez-vous la signification des panneaux ci-dessus ? Réponse ci-dessous

 

 

Document(s) à télécharger

Réponse