">
17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Climat L’ALE soutient la démarche "Territoires à Energie Positive"

L’ALE soutient la démarche "Territoires à Energie Positive"

Dernière mise à jour le 9 janvier 2017

Remettre en lien les besoins énergétiques d’un territoire avec ses ressources, telle est l’ambition des territoires à énergie positive (TEPOS), concept lancé par le CLER (réseau pour la transition énergétique) en 2011. En septembre dernier, le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie lançait un appel à initiatives "Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte" (TEPCV) pour soutenir 200 territoires ambitieux en matière d’énergie.

Un territoire à énergie positive (TEPOS) a pour objectif de produire l’énergie dont il a besoin avec les ressources renouvelables dont il dispose localement. Les secteurs concernés sont généralement l’électricité et le chauffage, parfois également les transports. Mais au-delà de l’énergie, cette démarche vise à répondre à bien d’autres enjeux de société comme la démocratie locale, l’environnement, l’aménagement des territoires et leur résilience face au changement climatique, l’économie circulaire, la précarité énergétique, la solidarité ...

Quelle est l’échelle de territoire pertinente ? Pour Madeleine Charru co-présidente du CLER "le bon territoire est celui qui est capable de se mettre en route".

En septembre dernier, le Ministère de l’Ecologie a présenté son projet de loi pour la transition énergétique et la croissance verte ainsi que plusieurs appels à projet parmi lesquels l’appel à projet "Territoire à Energie Positive pour une Croissance Verte" (TEPCV). L’objectif de cet appel à projet était d’engager 200 nouveaux territoires volontaires dans une démarche exemplaire pour construire le nouveau modèle énergétique et écologique français.

Moins ambitieux que le concept TEPOS du CLER, l’appel à projet TEPCV du ministère souhaite sélectionner des projets performants en termes de sobriété, d’efficacité énergétique et d’EnR mais les objectifs chiffrés font défaut.

Plus de 500 territoires, sur toute la France, ont répondu à cet appel. Devant cet engouement, le Ministère de l’Ecologie a décidé de créer 3 catégories :

  • les lauréats "TEPCV" qui obtiendront des aides financières comprises entre 500 k€ et 2 millions d’euros
  • les territoires "TEPCV en devenir"
  • les territoires avec un "projet ciblé" concourrant à la transition énergétique

Ces deux dernières catégories seront aidées et pourront également obtenir des aides financières.

La communauté de communes des Crêtes Préardennaises (CCCPA) a été exemplaire en s’inscrivant de façon volontaire dans la démarche TEPOS, dès 2013. C’est donc fort logiquement que ce territoire a été lauréat dans la catégorie "TEPCV". L’agglomération Ardennes Métropole et la communauté de communes des Portes du Luxembourg, ont, quant à elles, été classées "TEPCV en devenir".

 

 

Document(s) à télécharger

Carte régionale des TEPCV