17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Infrasons, basses fréquences et éoliennes

Faire un don

grâce à

Agenda

Inauguration du local de Ma Ville à Vélo 08

Inauguration du local de Ma Ville à Vélo 08


réunion publique d'information Centrales Villageoises des Crêtes à Poix-Terron

réunion publique d’information Centrales Villageoises des Crêtes à Poix-Terron


Réunion publique d'information Centrales Villageoises des Crêtes à Warnécourt

Réunion publique d’information Centrales Villageoises des Crêtes à Warnécourt


8èmes rencontres nationales énergie et territoires ruraux

8èmes rencontres nationales énergie et territoires ruraux


Réunion publique d'information Centrales Villageoises des Crêtes à Omont

Réunion publique d’information Centrales Villageoises des Crêtes à Omont


Colloque : territoires et précarité énergétique

Colloque : territoires et précarité énergétique


Voir tout l'agenda >


Infrasons, basses fréquences et éoliennes

Dernière mise à jour le 7 avril 2017

L’Agence Nationale de SEcurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) vient de publier une étude d’envergure sur les effets sanitaires des infrasons et basses fréquences liés à l’éolien.

La réglementation française relative aux éoliennes introduit une distance minimale d’implantation des éoliennes de 500 mètres de toute habitation et le classement des parcs éoliens dans le régime des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Cependant, les basses fréquences sonores et les infrasons ne sont pas spécifiquement pris en compte dans les évaluations.

Le ministère chargé de l’environnement et de l’énergie à donc saisi l’Anses afin d’évaluer les effets sur la santé de ces basses fréquences sonores (20 Hz à 200 Hz) et infrasons (inférieurs à 20 Hz) dus aux parcs éoliens.

Dans ses conclusions, l’Agence souligne que les résultats de cette expertise ne justifient ni de modifier les valeurs limites existantes d’exposition au bruit , ni d’étendre les fréquences sonores actuellement considérées dans la réglementation aux infrasons et basses fréquences sonores.

L’Instiut National de Santé Publique du Québec avait également indiqué qu’il n’y avait aucune preuve d’effets sur la santé des infrasons liés à l’éolien.

Source ANSES : https://www.anses.fr/fr/content/exposition-aux-basses-fr%C3%A9quences-et-infrasons-des-parcs-%C3%A9oliens-renforcer-l%E2%80%99information-des