">
17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Arnaque au photovoltaïque : redoublez de vigilence

Faire un don

grâce à

Agenda

Fête de l'environnement place Ducale

Fête de l’environnement place Ducale


Formation "Réaliser un diagnostic socio technique au domicile de ménages en précarité énergétique"

Formation "Réaliser un diagnostic socio technique au domicile de ménages en précarité énergétique"


Formation géothermie pour les architectes

Formation géothermie pour les architectes


Voir tout l'agenda >


Arnaque au photovoltaïque : redoublez de vigilence

Dernière mise à jour le 19 avril 2013

Confrontée au problème, l’ALE vous a mis en garde à plusieurs reprises sur les arnaques au photovoltaïque. Cette fois c’est la revue "Que choisir" qui alerte les consommateurs sur les risques et les recours possibles. Vigilence, vigilence ...

Des sociétés mouvantes, jonglant entre la liquidation judiciaire et le changement d’entité, prétendant un partenariat avec EDF, GDF-SUEZ, l’ADEME, le Conseil Général ou la mairie, utilisant des bons de commande déguisés en demandes de candidature, proposent des installations photovoltaïques à des coûts exhorbitants et en surestimant la production d’électricité ...

Vous, la victime, rassurez de voir des acteurs de l’énergie connus et pensant oeuvrer pour la planète, vous plongez dans ce que l’on peut appeler, une arnaque savamment organisée. Une fois le contrat signé, vous vous êtes engagé sans le savoir à rembourser un prêt très important !

De nombreuses régions de France sont confrontées à ce ratissage en règle avec une efficacité redoutable. Les plaintes se multiplient, mais certains n’osent pas aller devant les tribunaux.

Quelques règles à observer pour se protéger :

    - Refuser tout rendez-vous ;

    - Ne rien signer ;

    - Si vous souhaitez mettre du photovoltaïque, adressez-vous à des entreprises sérieuses qui ne démarchent pas ;

    - Contacter l’ALE des ardennes.

      Si vous avez déjà signé, deux cas de figure :

        - Le délai de rétractation de 7 jours n’est pas écoulé  : envoyez votre formulaire d’annulation ou à défaut un courrier d’annulation en recommandé avec AR (un formulaire de rétractation doit obligatoirement être fournit. Malheureusement ce n’est pas toujours le cas. Ce formulaire peut également être non conforme).

            - Le délai de rétractation est écoulé : envoyez un courrier d’annulation en recommandé avec AR en vous appuyant sur la non conformité du bon de commande et sa présentation trompeuse, l’absence du formulaire de rétractation ou sa non conformité (articles L121-1,3,5,6 ; L121-23,24 du code de la consommation).

              - Dans tous les cas ne laissez pas les installateurs poser les panneaux.

              D’après l’article de la revue "Que choisir" n°514, mai 2013.